A lire aussi : Le traitement des maladies parodontales

Les maladies parodontales peuvent, à leur stade le plus avancé, provoquer la chute des dents

Les maladies parodontales (déchaussement)

Ces maladies également appelées parodontites (ou déchaussements des dents) touchent environ 80% de la population adulte occidentale, ce qui en fait la maladie chronique la plus fréquente. En outre, près de 15% des personnes qui en souffrent sont atteintes de formes sévères de la maladie.

Qu’est ce qu’une maladie parodontale ?

A l’origine, la maladie parodontale se caractérise par une infection de la gencive et de l’os qui entoure les dents. L’infection entraîne une destruction des tissus parodontaux qui soutiennent les dents (gencive, cément et os de la mâchoire). Lorsque la maladie progresse, une poche parodontale se forme entre la gencive et la dent. Elle devient rapidement le réceptacle d’une grande quantité de bactéries et de tartre qui aggrave l’irritation de la gencive, et empêche la guérison. À son stade le plus avancé, la maladie parodontale provoque la chute des dents.

Dent saine Gingivite Maladie parodontale avancée Maladie parodontale terminale

Quels sont les symptômes ?

Parmi les signes révélateurs d’une éventuelle maladie parodontale : gencives rouges et gonflées qui saignent facilement lors du brossage, mobilités dentaires, mauvaise haleine, abcès de la gencive, récessions gingivales…. Sur le plan esthétique, la destruction des tissus parodontaux peut entraîner de forts désagréments tels que la rétraction de la gencive.

 Bouche saine et bouche malade

Nos conseils

  • Il est essentiel de pouvoir intervenir au plus tôt afin de prévenir le développement d’une maladie parodontale. Ainsi, en cas de saignements des gencives, ou si vos dents se mettent à bouger, n’hésitez pas à évoquer ces problèmes lors de votre prochain rendez-vous, afin de mettre en place les soins et les mesures de prévention adaptés à votre situation.
  • Attention, le tabac, ou un diabète non équilibré constituent des facteurs aggravants dans l’évolution et le traitement de la maladie.
  • Accompagnez votre brossage des dents d’un léger brossage des gencives en allant toujours de la gencive vers la dent, afin d’éviter la formation de tartre sous votre gencive.
  • Voir aussi : Le traitement des maladies parodontales

Article rédigé par le praticien le 20/10/2008